Investissements : La BEI soutient l’Union méditerranéenne

Le vice-président de la Banque européenne d’investissement (BEI), Philippe de Fontaine Vive, a exprimé la disponibilité de cette institution financière à soutenir les projets concrets qui seront retenus dans le cadre de l’Union méditerranéenne (UM). La BEI, qui est le premier financeur de la région méditerranéenne, «serait  disponible à soutenir des projets concrets de l’UM, surtout dans les secteurs  où nous avons une compétence comme l’environnement, l’eau, les transports et  l’éducation», a-t-il indiqué, dans une interview publiée mardi dans le journal La Croix, soulignant que l’UM serait un étage supérieur et une coopération renforcée par rapport au processus de Barcelone.  Pour le vice-président de la BEI, les pays riverains de la Méditerranée seront appelés à prendre des initiatives auxquelles pourraient s’associer d’autres Etats européens et tous les pays qui voudraient contribuer à resserrer les liens autour de cette région.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *