Irak : arrestation de 167 étrangers, dont des Marocains

Le Premier ministre irakien, Iyad Allaoui, a affirmé dimanche que 167 combattants étrangers, dont des Marocains, ainsi qu’un assistant d’Ezzat Ibrahim, ancien numéro deux du régime de Saddam Hussein, ont été arrêtés et qu’ils vont être déférés devant des tribunaux irakiens. Parmi les étrangers arrêtés, il a notamment cité 33 Soudanais, 30 Syriens, 24 Saoudiens, 21 Egyptiens et 11 Jordaniens. Des Tunisiens, des Yéménites, des Marocains, des Palestiniens, des Libyens et des Libanais figurent aussi parmi les personnes interpellées. Le Premier ministre, qui s’exprimait lors d’une conférence de presse à Bagdad, a également annoncé l’arrestation de l’assistant d’Ezzat Ibrahim Al-Douri, soupçonné d’être le cerveau de la rébellion, sans donner de précisions sur les circonstances de son arrestation. « Toutes ces personnes sont interrogées par les autorités irakiennes et seront déférées devant les tribunaux irakiens », a-t-il dit.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *