Israël : Un député arabe délogé de force

Le député arabe israélien Mohammed Baraké a été physiquement forcé lundi, par quatre gardes, à quitter la tribune de la Knesset (Parlement) suite à des propos jugés scandaleux par le président de séance, a rapporté la radio publique. C’est la première fois dans l’histoire du parlement israélien qu’un député est forcé de quitter la tribune par des gardes de la Knesset, a souligné la radio. M. Baraké, dénonçant les opérations de l’armée israélienne dans les territoires palestiniens, a qualifié Ariel Sharon de «chef d’un gouvernement sanguinaire». Le président de séance, Ygal Bibi, du parti national religieux (PNR) membre de la coalition Sharon, lui a alors intimé de revenir sur ses propos mais le député s’y étant refusé, il a fait donner la garde de la Knesset.

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *