Jiménez met en avant les pas très importants du Maroc dans le processus de réformes.

Le Maroc est en train de franchir des «pas très importants» pour consolider son processus de réformes, a souligné la ministre espagnole des Affaires étrangères et de la Coopération, Trinidad Jiménez. Le Maroc «est un grand pays qui est en train de franchir des pas très importants» pour consolider son processus de réformes, a affirmé la chef de la diplomatie espagnole dans un entretien publié lundi par le quotidien «La Razon». La ministre espagnole a, en outre, salué le climat d’«entente» qui caractérise les relations entre le Maroc et l’Espagne, se félicitant du contact permanent entre les responsables des deux pays pour aborder les questions d’intérêt commun. S’agissant de la question du Sahara, Mme Jiménez a indiqué que son pays «n’est pas habilité à proposer une solution au conflit», plaidant pour un règlement dans le cadre de l’ONU. La ministre espagnole des Affaires étrangères avait qualifié la semaine dernière la réforme constitutionnelle au Maroc de «pas extrêmement important dans le processus de démocratisation» engagé par le Royaume. Cette réforme constitutionnelle «érige le Maroc en pays d’avant-garde et en modèle pour les pays du Maghreb et de la Méditerranée», avait déclaré Mme Jiménez.

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *