Journée mondiale du rein : Près de 2 millions de Marocains atteints d’insuffisance rénale

Journée mondiale du rein : Près de 2 millions de Marocains atteints d’insuffisance rénale

Le Maroc célèbre aujourd’hui la Journée mondiale du rein sous le thème «la détection précoce et la prévention». L’occasion de sensibiliser les citoyens sur la gravité de l’insuffisance rénale  et le besoin urgent du dépistage et de la prévention précoce. Les maladies du rein constituent un problème de santé publique majeur. Les chiffres sont là pour le prouver. Au Maroc, au moins 2 millions de personnes sont atteintes d’une maladie rénale. Chaque année, près de 3500 personnes nécessitent un traitement de dialyse chronique. A l’ occasion de cette journée, l’association «Reins» en collaboration avec les autorités locales de la préfecture Moulay Rachid et la Fondation Mohammed V pour la solidarité organise une caravane médicale de dépistage et d’information sur les maladies rénales. Au total, un millier d’habitants du quartier Moulay Rachid Sidi Othmane devraient faire l’objet d’une analyse d’urine par bandelette réactive, d’une prise de la tension artérielle et au besoin d’une consultation médicale, d’une échographie ou d’une radiographie. Pour faire connaître les maladies rénales, les moyens de les traiter et de les prévenir, de nombreuses affiches seront placées dans différents espaces publics et des dépliants d’information avec des conseils pratiques seront distribués. Des moyens pédagogiques audiovisuels sont également prévus dont le film de sensibilisation «La greffe…un bonheur retrouvé».
Actuellement, près de 5000 personnes sont dialysées et seulement 130 personnes ont pu bénéficier d’une greffe rénal. Il est navrant de voir que seule une minorité peut accéder à la dialyse compte tenu du coût très élevé du traitement. Les problèmes financiers handicapent la plupart des familles des patients qui ne disposent pas de moyens pour l’hospitalisation et les médicaments. Pour ceux qui ont la chance de bénéficier de l’Assurance maladie obligatoire, la vie est loin d’être rose puisqu’ils doivent payer de leurs poches 30% du prix des soins  dans la mesure où l’assurance ne rembourse que 70% des coûts des soins.  Outre les problèmes d’ordre financier, l’insuffisance rénale a un impact considérable sur le patient et son entourage. Cette maladie chronique peut bouleverser la vie du malade . En effet, être atteint d’une insuffisance rénale signifie que les reins fonctionnent de façon inadéquate ou qu’ils  arrêtent de fonctionner. Si l’individu ne reçoit aucun traitement, une mort rapide et certaine l’attend.Et ce n’est pas tout, l’épuisement, les maux de tête, le régime alimentaire, la dépression, la peur, la colère sont des contraintes physiques et psychologiques auxquelles est confronté le malade. La fréquence des traitements par la dialyse  à raison de trois fois par semaine a des répercussions directes sur la scolarité du patient.
«De  simples gestes tels que boire au moins un litre d’eau par jour, avoir une alimentation équilibrée, pratiquer du sport, éviter  à fortes doses certains analgésiques comme le Paracétamol permettent de préserver la santé de ses reins.  Il est aussi conseillé d’éviter le tabac qui est un facteur direct au problème rénal», affirme le Pr Amal Bourquia, Présidente de l’association «Reins».

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *