Kénitra : L’examen de l’affaire de l’effondrement reporté

Le tribunal de première instance de Kénitra a reporté lundi au 19 mai l’examen de l’affaire de l’effondrement d’un immeuble en construction au quartier Ouled Oujih à Kénitra dans le but de permettre la convocation de plusieurs témoins absents à l’audience. Sont poursuivies dans le cadre de cette affaire sept personnes, dont cinq en état d’arrestation (un promoteur immobilier, deux ingénieurs, un chef de chantier et son adjoint et deux techniciens d’un bureau d’études et d’un laboratoire technique). Les mis en cause sont accusés d’homicide et blessures involontaires et de non-respect de la réglementation en matière d’urbanisme et de construction. Ils sont poursuivis conformément aux articles 432 et 433 du code pénal et aux articles 71,72 et 73 du code de l’urbanisme.Quelque 18 personnes avaient été tuées et 25 autres blessées, le 16 janvier dernier, dans l’effondrement de cet immeuble de deux étages à Kénitra.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *