Khalil Hachimi Idrissi rempile à la tête de la Fédération marocaine des éditeurs de journaux (FMEJ).

Khalil Hachimi Idrissi vient d’être réélu à la tête de la Fédération marocaine des éditeurs de journaux (FMEJ), qui a tenu, vendredi soir à Casablanca, une assemblée générale extraordinaire. Auparavant, les membres de la Fédération ont adopté les rapports financier et moral ainsi que les nouveaux statuts de la Fédération.  Ils ont aussi, lors de cette assemblée présidée par  Mohamed Selhami, directeur de l’hebdomadaire Maroc Hebdo, procédé à l’élection des huit membres composant le bureau fédéral ainsi que les 27 membres du Conseil fédéral où siègeront pour la première fois les représentants de la presse électronique avec deux sièges alors que la presse nationale quotidienne s’est vu attribuée 11 sièges contre 9 pour la presse hebdomadaire. Le Conseil fédéral comprend aussi deux représentants de la presse mensuelle ainsi que trois pour la presse régionale. Sur sa réélection à la tête de la Fédération, M. Hachimi Idrissi a souligné qu’elle représente un triomphe pour l’unité fédérale de la profession à même de lui permettre de mieux négocier avec les partenaires. Il a aussi affirmé la volonté de sa fédération d’accompagner le nouvel élan des réformes constitutionnelles au Maroc, notamment sur le registre de la révision du Code de la presse. Un Code qui doit, selon lui, répondre aux valeurs de la modernité, l’ouverture à toutes les sensibilités et la liberté.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *