Khelli Henna en tournée en Europe

Khelli Henna en tournée en Europe

Une forte délégation du Conseil royal consultatif pour les affaires sahariennes (CORCAS), conduite par le président du conseil, Khelli Henna Ould Errachid, est attendue ce vendredi à Madrid pour une série d’entretiens avec des responsables et des acteurs politiques espagnols au sujet du conflit du Sahara. Le programme de la visite de la délégation du CORCAS, qui se poursuivra jusqu’à mardi prochain, prévoit des réunions avec des responsables politiques, des députés, des sénateurs, des acteurs de la société civile, ainsi que des rencontres avec la presse. Le séjour de la délégation du CORCAS en Espagne s’inscrit dans le cadre d’une tournée européenne qui l’a déjà menée en France.
Cette tournée européenne intervient dans le cadre de la stratégie du CORCAS pour faire connaître ses objectifs et défendre la cause du Sahara, notamment le projet d’autonomie des provinces du Sud sous souveraineté marocaine qui, selon M. Khelli Henna, constitue "la seule solution possible" pour résoudre le conflit du Sahara. Cette visite intervient, par ailleurs, quelques jours seulement après la présentation par le secrétaire général de l’Onu, Kofi Annan, du rapport qui a enterré définitivement le plan de règlement dénommé «Plan Baker».
Le président du CORCAS a d’ailleurs profité de ses entrevues avec des responsables français pour signaler que la dernière résolution du Conseil de sécurité de l’ONU s’est prononcée clairement en faveur d’une solution politique à la question du Sahara. « Si l’Algérie n’est pas concernée par cette question, alors qu’elle nous laisse engager un dialogue avec le Polisario pour la mise en oeuvre de cette autonomie et partant mettre un terme à ce conflit artificiel et marginal pour les Nations unies, contribuer à l’édification d’un Maghreb arabe fort, cohérent  et harmonieux, et instaurer la stabilité dans la région», a-t-il précisé.
Il a, de même, fait remarquer que la mission essentielle du CORCAS, mis en place en mars derniers par SM le Roi Mohammed VI, consiste en la préparation à la fois des conditions diplomatiques, politiques, économiques et sociales pour parvenir  à une solution définitive à ce conflit à travers une autonomie élargie sous souveraineté marocaine.
La délégation du CORCAS a, par ailleurs, rencontré, mercredi à Paris, les représentants des associations sahraouies en France. Lors de cette rencontre, M. Khelli Henna a affirmé que la proposition d’autonomie des provinces du Sud du Royaume n’est « ni une manoeuvre ni une tactique politique pour gagner du temps ». Il s’agit, selon lui, de « la seule solution pour régler de manière définitive le problème du Sahara ».

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *