La CDG rachète la Marina de Casablanca

La Caisse de Dépôt et de Gestion (CDG) vient de racheter de chez Der Krikorian et Benjamin Chetrit le projet Marina de Casablanca. Une société baptisée Al Manare a été créé à cet effet. Elle sera chargée, en plus du parcellement de  la Marina, de l’aménagement de la corniche de Casablanca. La gestion de cette nouvelle structure a été confiée à Haj Hamou, bien connu des milieux d’affaires casaouis.
Le projet initial prévoyait d’aménager à deux pas de l’ancienne médina de Casablanca, entre le port de pêche et la plus grande mosquée du monde (Hassan II), un pôle touristique de tout premier plan. Avec une marina (une centaine d’anneaux) appelée à devenir le premier point de chute pour les navigateurs sur la route des Açores, un palais des congrès, des hôtels de luxe, un centre de thalassothérapie, des résidences de standing, des immeubles de bureaux, un centre commercial. Des travaux titanesques (750 000 mètres cubes de matériaux déplacés, 45 000 tonnes de béton, 1 500 tétrapodes de 30 tonnes chacun pour protéger une digue des effets de la houle atlantique) ont déjà permis de gagner une douzaine d’hectares sur l’océan.
Selon des sources proches du dossier, le prix d’acquisition reste le juste prix, équivalent à la somme des travaux engagés à date de l’acquisition.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *