La Chambre des représentants adopte un projet de loi incriminant le pillage du sable.

La Chambre des représentants a adopté, mardi soir lors d’une séance plénière, le projet de loi 10-11 modifiant et complétant l’article 517 du Code de procédure pénale incriminant le pillage du sable de mer et des dunes du littoral.  Présentant le projet de loi devant les membres de la Chambre des représentants, le ministre de la Justice, Mohamed Taib Naciri, a souligné que le projet de loi, qui s’inscrit dans le cadre de la politique de l’Etat portant sur la préservation de l’environnement, a pour principal objectif de lutter contre ce phénomène. Le projet de loi s’inscrit dans le cadre d’une démarche répressive visant à combler le vide législatif existant en la matière à travers la criminalisation de tels actes conformément à l’article 517 du Code de procédure pénale, l’élargissement de son champ d’application à toute personne ayant participé ou tenté de piller du sable en application des dispositions des articles 128, 129 et 539 du Code de la procédure pénale en vue d’éviter l’impunité, a ajouté le ministre, citant également le renforcement des mesures dissuasives à travers des peines privatives de liberté prévues dans l’article 517 du Code de procédure pénale.

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *