La Commission d’enquête parlementaire entame ce lundi 6 décembre sa mission d’investigation à propos des incidents sanglants de Laâyoune.

Présidée par Rachid Talbi Alami, chef du groupe parlementaire Rassemblement constitutionnel unifié, la Commission devra commencer, selon un programme d’action établi lors d’une réunion, jeudi 2 décembre, par auditionner des responsables au niveau central à Rabat. Il s’agit notamment de Taib Cherkaoui, ministre de l’Intérieur, Taïeb Fassi Fihri, ministre des Affaires étrangères et de la Coopération, et Khalid Naciri, ministre de la Communication, porte-parole du gouvernement. C’est ce qu’a affirmé à ALM Mohamed Laâraj, premier vice-président de la Commission parlementaire. Selon la même source, ce n’est qu’au début de la semaine prochaine que les membres de la commission feront probablement un déplacement à Laâyoune. Dans un souci de transparence, M. Laâraj affirme que la méthodologie de travail adoptée par la Commission requiert la publication au fur et à mesure de communiqués d’information pour les prochaines réunions de ladite Commission.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *