La Cour d’appel de Fès a prononcé, dans la nuit de mercredi à jeudi, un verdict à l’encontre de 14 fauteurs de troubles.

La Cour d’appel de Fès a prononcé, dans la nuit de mercredi à jeudi, un verdict allant de l’acquittement à des peines de deux mois de prison ferme, assorties d’une amende de 500 dirhams, à l’encontre de 14 fauteurs de troubles, apprend-on de sources judiciaires. L’acquittement a été prononcé en faveur de deux étudiants arrêtés pour leur participation présumée à ces actes de vandalisme ayant émaillé le lendemain de la manifestation du 20 février dernier, précise-t-on de même source.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *