La Cour suprême poursuit l’examen de l’affaire Laâfoura

La Cour suprême, toutes Chambres réunies, a poursuivi lundi durant toute la journée l’examen de l’affaire du projet Hassan II pour le recasement des bidonvillois des carrières centrales de Hay Mohammadi-Aïn Sebaâ, dans le cadre du dossier de l’accusé Abdelaziz Laâfoura. Au début de cette audience, le premier président de la Cour suprême, Driss Dahhak, a rappelé à l’accusé Laâfoura, ancien gouverneur de la préfecture Ain Sebaâ Hay-Mohammadi (Casablanca), les irrégularités qui ont entaché la réalisation du projet Hassan II pour le recasement des bidonvillois des carrières centrales en se basant sur le contenu du rapport d’expertise établi par les deux inspecteurs des Finances, experts en la matière.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *