La Cour Suprême rejette un pourvoi en cassation du journaliste Mustapha Hormatallah

La Cour suprême a rejeté le pourvoi en cassation intenté par le journaliste de l’hebdomadaire El Watan Al An, Mustapha Hormatallah, condamné en appel à sept mois de prison ferme, apprend-on de source judiciaire. Le journaliste, qui était poursuivi pour «recel de documents obtenus à l’aide d’une infraction», avait été condamné en première instance à 8 mois de prison ferme. La Cour d’appel de Casablanca avait en septembre dernier réduit cette peine à sept mois et décidé de lui accorder la liberté provisoire. Elle avait également réduit à cinq mois de prison avec sursis la peine prononcée en première instance (6 mois) contre le directeur du journal, Abderrahim Ariri, poursuivi dans la même affaire.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *