La date d’exécution de la commission rogatoire fixée en accord entre les juges marocain et français

La commission rogatoire émanant des autorités judiciaires françaises sur l’affaire Mehdi Ben Barka sera exécutée sur la base des documents et procès verbaux reçus, à une date qui sera fixée en accord entre le juge d’instruction marocain et son homologue français, indique jeudi une source du ministère public près la Cour d’appel de Casablanca.
La même source précise que le juge d’instruction près la Cour d’appel de Casablanca, Jamal Sarhane, chargé de l’exécution de cette commission rogatoire, a reçu de son homologue français certains documents, objets du procès-verbal qu’ils ont signé le 28 novembre dernier.
"Sur la base des documents et des procès-verbaux reçus, il a été décidé d’exécuter cette commission rogatoire à une date convenue entre le juge d’instruction marocain et son homologue français", ajoute la même source.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *