La femme et les discours religieux extrémistes

Dans le cadre de ses activités pour l’année 2002, et avec l’appui de la Fondation Frederick Ebert, le Centre d’Information et d’Observation pour les Femmes Marocaines (CIOFEM) organise ce samedi à Casablanca un colloque autour du thème « La femme et les discours religieux extrémistes ». Les événements du 11 septembre ont relancé le débat sur des concepts déjà objets de controverse comme « l’identité », « la civilisation ». La femme quant à elle, a été positionnée comme donne importante dans ce débat parmi des enjeux et des défis auxquels sont confrontés plusieurs pays, abstraction faite des croyances religieuses. D’où les interrogations majeures notamment autour de cette « spécifié culturelle », au nom de laquelle la femme est maintenue dans un statut d’être inférieur. Au Maroc, les femmes sont soumises à un code du statut personnel (Moudawana) qui a soulevé une grande polémique depuis près de deux ans.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *