La femme policière, victime de tirs d’un collègue, succombe à ses blessures

La femme policière victime de tirs de son collègue, un policier, marié et sans enfants, lundi à El Jadida, a succombé à ses blessures la nuit de mardi à mercredi. Le corps de la défunte a été inhumé mercredi matin à El Jadida. Plusieurs policiers ont assisté aux funérailles. Il est à rappeler que lundi dernier vers 22 heures, le policier a tiré deux balles sur sa collègue. La première balle a touché le sein droit de la victime alors que la deuxième a percé son épaule droit. Selon des témoignages oculaires, les deux policiers étaient en discussion dans la voiture avant que cette discussion ne vire au drame. Il paraît, selon la même source, qu’il y avait une relation intime entre les deux policiers. L’auteur du drame a été arrêté sur le champ par d’autres policiers qui l’ont empêché de se suicider. Une enquête a été déclenchée pour élucider cette affaire.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *