La fermeture des frontières n’empêche pas la coopération entre les services de police du Maroc et de l’Algérie.

La fermeture des frontières et l’animosité que vouent les responsables algériens au Maroc n’empêchent pas la coopération entre les services de police des deux pays d’aller de l’avant. Ce mardi 26 octobre, des officiers de police marocains seront les invités de leurs homologues algériens avec lesquels ils vont fréquenter des salles de cours pour apprendre à mieux se servir de la technologie d’identification génétique. Un atelier de travail organisé par Interpol pour les pays de l’Afrique du Nord-Ouest, ayant pour thème l’empreinte génétique ADN, sera organisé dans le siège de la direction de la police judiciaire algérienne situé au quartier Châteauneuf  à Alger. Des éléments de la police scientifique du Maroc et de l’Algérie, les deux pays concernés par la formation, se pencheront ensemble sur les dernières nouveautés dans ce domaine. Une bonne initiative de la part d’Interpol.  

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *