La FISA poursuit les «colporteurs»

La Fédération interprofessionnelle du secteur agricole s’est portée partie civile contre cinq personnes qui sont derrière la diffusion d’une fausse information sur l’apparition de la grippe aviaire au Maroc. Les personnes en question avaient été prises la main dans le sac alors qu’elles distribuaient des tracts à Témara. Ces personnes avaient auparavant fait diffuser l’information sur le site intranet d’un établissement public.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *