La fuite des devises continue

La fuite des devises continue

Les dépenses liées au tourisme et à la scolarité ont occupé les premiers rangs des dépenses "voyages" des Marocains ces dernières années, et ce même si les chiffres des neuf premiers mois de l’année 2005 font ressortir une stabilité de ces dépenses par rapport aux augmentations substantielles enregistrées par celles de voyages d’affaires et des soins médicaux.
 Ainsi la répartition des dépenses voyages par nature d’opération en 2004 telle que présentée par l’Office des changes fait ressortir que les dotations touristiques demeurent en première position avec 37,8% de part ou 1,922 milliard DH, suivies des frais de scolarité avec 28,3% de part ou 1,435 milliard DH.
 Durant la même année, les opérations de pèlerinage et Omra ont pris 12,9% de part des dépenses voyages ou 655,4 millions DH, alors que les voyages d’affaires interviennent à hauteur de 11% de part avec 557,3 millions DH. Ces quatre opérations représentent 90% du total. Pour les neuf premiers mois de 2005, les dépenses de tourisme et de scolarité se sont chiffrées respectivement à 1,485 milliard DH (39,1% de part et -1,5% par rapport à la même période de 2004) et 1,041 milliards DH (27,4% de part et +0,4%).
Face à cette stabilité de ces deux catégories de dépenses, celles des voyages d’affaires et des soins médicaux, bien que de parts toujours faibles, ont connu respectivement d’importantes augmentations : +34% et de +29,2%. L’une  est en effet passée de 425,8 millions DH et 12% au terme de septembre 2004 à 570,6 millions et 15% de part à la même date de 2005, l’autre de 37,3 millions DH et 1% de part à 48,2 millions DH et 1,3% de part. Au total, la période des  neuf mois a enregistré 3,796 milliards DH de dépenses voyages.
Enfin, il est à rappeler que pour la même période de 2005, les recettes "voyages", qui expriment les entrées en devises réalisées au Maroc à travers les opérations de change opérées par les touristes venus de l’étranger ou les virements aux établissements touristiques marocains, ont totalisé 31,289 milliards DH (environ 2,84 milliards d’Euros) au terme des neuf premiers mois de 2005. D’où l’important solde positif au cours de cette période de près de 27,5 milliards DH.

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *