La grève n’a pas perturbé le rythme de la Samir

La grève observée vendredi 26 août à la Samir, à l’appel du bureau syndical de la CDT, n’a pas connu de succès auprès des employés. En effet, selon un communiqué de la Samir, le taux de participation à la grève n’a pas dépassé les 9%. Aussi, le reste des centrales syndicales représentées au sein de la Samir, à savoir la FDT, UMT et UNTM n’a pas adhéré à la grève. Dans ce sens, la Samir a déclaré dans son communiqué que toutes les unités de production continuent leur production selon le rythme normal et dans le respect total des normes de sécurité. Aussi, aucun changement n’a été relevé au niveau du rythme de production et de livraison dans les différents segments pétroliers. Ainsi, la Samir souligne vivement qu’elle veillera à protéger les droits de ses employés en maintenant un dialogue sérieux et responsable préservant à la fois les intérêts des collaborateurs et de la société.

De la pub pour la compensation, à quoi ça sert ?
Deux étonnantes campagnes publicitaires ont démarré depuis quelques jours. Etonnantes et surtout uniques en leur genre dans l’histoire de la publicité audiovisuelle au Maroc. La première vante purement et simplement les bienfaits de la Caisse de compensation. Voilà en substance le principal message véhiculé dans les spots : «Heureusement que l’Etat est là pour compenser les prix de certains produits sinon on aurait été obligé de payer deux ou trois fois ce que nous payons aujourd’hui». Mais une fois ceci rappelé mais quelle est la finalité de cette pub ? Difficile à comprendre l’approche d’autant plus que cette pub passe en prime time. Inutile de signaler que c’est aux frais du contribuable. En revanche, pour la seconde campagne, relative aux impôts, les choses sont plus claires: il s’agit d’inciter les Marocains à faire preuve de citoyenneté fiscale en payant leurs impôts. Au moins là, il est justifié de faire appel à la TV et à l’argent public.

Les BMCE Bank régionales démarrent
La BMCE Bank démarre le déploiement de ses 7 banques régionales. Les trois premières qui ont déjà leurs patrons et qui seront opérationnelle dans les prochains jours seront les deux de Casablanca et la troisième à Marrakech. Pour les quatre autres qui couvrent le reste du territoire, leur mise en place devrait se faire entre octobre et novembre.

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *