La Guardia civile, impliquée dans les réseaux d’immigration clandestine ?

Le délégué du gouvernement espagnol à la  ville de Melilla occupée, José Fernandez Chacon, a affirmé qu’il n’écarte  pas l’idée d’une implication d’éléments de la Garde civile espagnole dans le  réseau d’immigration clandestine de ressortissants asiatiques, démantelé  récemment par le Maroc.
Dans une déclaration reproduite par le journal local Melilla Hoy d’hier mercredi, M. Chacon a cependant fait l’éloge de la tâche de la Garde Civile  dans l’arrestation des éléments de réseaux qui traitent avec des immigrants,  soulignant qu’avant même que le Maroc a démantelé ce réseau, la Garde civile  avait déjà ouvert une enquête sur cette affaire, enquête a-t-il dit qui remonte  au début du mois de janvier.
Tout en reconnaissant l’existence au préside de Melilla d’éléments de  cette  "mafia" qui traitent avec la Garde civile espagnole, M. Chacon a indiqué que le  phénomène de l’immigration clandestine préoccupe énormément l’Espagne et que  des efforts seront déployés pour "poursuivre les membres de ce réseau  d’immigration clandestine où qu’ils soient .

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *