La justice allemande refuse de réincarcérer Mzoudi

La justice allemande a rejeté une nouvelle fois mardi une demande de réincarcération du Marocain Abdelghani Mzoudi, jugé depuis quatre mois à Hambourg (nord) pour complicité dans les attentats du 11 septembre 2001, et remis en liberté le 11 décembre. Dans ses attendus, la Cour de Hambourg a estimé que l’accusé ne faisait plus l’objet d’un haut degré de suspicion pour « complicité de meurtres » et « participation à une organisation terroriste », deux chefs d’accusation retenus contre M. Mzoudi. La juridiction a ainsi rejeté une nouvelle requête du Parquet fédéral visant à remettre l’accusé en détention provisoire, alors que son procès, le deuxième au monde dans le cadre des attentats du 11 septembre 2001 aux Etats-Unis, a entamé sa phase finale. Cette décision n’est pas une surprise, car c’est cette même Cour qui avait décidé le 11 décembre de remettre en liberté M. Mzoudi, après 21 mois de détention provisoire, à la suite de la révélation d’un témoignage à décharge. Abdelghani Mzoudi devrait comparaître libre jusqu’à la fin de son procès, commencé le 14 août, dont le verdict est attendu au début de l’année prochaine. La prochaine audience est prévue le 5 janvier.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *