La lettre du suicidé

Avant de se donner la mort, l’ancien chef comptable de la CNSS, Abderrahmane El Harti, a laissé une lettre dans laquelle il explique les raisons de son acte. Il a assuré que depuis qu’il a commis l’erreur de quitter la CNSS, dans le cadre des départs volontaires, sa vie est devenue un vide total. Il a donc sombré dans une dépression profonde. A la suite d’une grave crise financière, il a donc décidé de mettre un terme à ses souffrances et à sa vie. Cette lettre prouve que contrairement aux allégations de l’UMT, El Harti n’a nullement été poussé à quitter son emploi par la direction de la CNSS.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *