La mise à niveau de l’oriental se renforce

La mise à niveau de l’oriental se renforce

Sa Majesté le Roi Mohammed VI a lancé hier, lundi 27 novembre, à Berkane et à Saidia plusieurs projets. D’un coût global de l’ordre de 369 millions DH, les projets de Saidia concernent la mise à niveau urbaine et touristique de la ville. Le Souverain a également présidé la cérémonie de signature d’une convention portant notamment sur le projet d’assainissement du centre-ville de Saidia. À Berkane, Sa Majesté le Roi a procédé au lancement de plusieurs projets destinés à l’amélioration des conditions d’habitat et d’urbanisme de la ville, dont la réalisation nécessite un investissement global de 333 millions DH. Il s’agit de la réalisation d’une nouvelle zone d’urbanisation baptisée "Borj Aoullout". Étalée sur une superficie de 74 ha, cette zone est répartie en 2.268 lots, dont 439 destinés au recasement des bidonvilles, 879 lots économiques, 362 lots pour la construction de villas économiques et 354 lots pour les immeubles. La première tranche de ce projet, dont le coût global est de l’ordre de 222 millions DH, concerne 1.176 lots qui seront construits sur une superficie de 30 ha. Les travaux de cette tranche débuteront en avril 2007 et nécessiteront des crédits de 90 millions DH. En effet, le programme «villes sans bidonvilles» de Berkane, qui cible 683 ménages habitant cinq quartiers, avec le recasement de l’ensemble des habitants des bidonvilles du Grand Berkane, mobilisera des fonds de l’ordre de 60,5 millions DH. S’agissant du programme de requalification des quartiers sous-équipés de cette zone, il bénéficiera à 30 quartiers relevant des municipalités de Berkane et Sidi Slimane-Cherraa et les communes rurales de Zegzel et Fezouane. Étalé sur une superficie de 434 ha, ce projet nécessitera une enveloppe budgétaire globale de 150 millions DH, dont 83 millions DH pour les voiries. Au titre de l’année 2006-2007, ce programme ciblera 13 quartiers sous-équipés pour un coût de 47,5 millions DH. Le financement de cette opération est assuré par le ministère délégué chargé du Logement et de l’Urbanisme, l’Agence pour la promotion et le développement des provinces et préfectures de l’Oriental, le conseil provincial, les communes concernées et les associations bénéficiaires. Quant au projet de renouvellement urbain du boulevard Mohammed V, il prévoit le renforcement de l’éclairage public, l’aménagement des places Annasr et de la Grande mosquée ainsi que le revêtement des trottoirs. D’un coût global de 5 millions DH, ce projet consiste également en l’aménagement du carrefour, l’ameublement urbain et la plantation d’arbres d’alignement.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *