La mise à niveau urbaine de Sefrou en marche

Sa Majesté le Roi Mohammed VI a présidé, samedi, la cérémonie de signature d’une convention relative au programme 2007/2010 de mise à niveau urbaine de la ville de Sefrou et s’est enquis de plusieurs projets urbains d’une valeur de 467 millions DH. Ce programme, dont la première tranche a nécessité une enveloppe budgétaire de l’ordre de 102 millions DH, porte sur la mise à niveau urbaine (131 MDH), la réhabilitation du tissu urbain ancien (21 MDH), le renforcement de l’offre en matière d’habitat (293 MDH) et l’éradication des bidonvilles (22 MDH). Les projets prévus par cette convention, d’une valeur totale de près de 146 millions DH, seront réalisés dans le cadre d’un partenariat entre le ministère de l’Habitat, de l’Urbanisme et de l’Aménagement de l’espace, la Direction générale des Collectivités locales au ministère de l’Intérieur, le Fonds d’équipement communal, le Conseil préfectoral et la Commune urbaine.
Le programme de la convention porte notamment sur des travaux de voirie (27 km), l’aménagement d’espaces verts, le renforcement de routes (25 km) et la rénovation et l’élargissement du réseau de l’éclairage public. La réhabilitation des monuments et quartiers historiques de l’ancienne médina et d’El Kelaa, la restructuration des quartiers sous- équipés de Zalagh, Benseffar, El Kendoussi et Massay, l’assainissement et la protection contre les inondations des quartiers El Khaina et Chaabat Chata figurent parmi les actions programmées.  Il est également prévu le renforcement des infrastructures de l’enseignement, à travers la programmation d’un noyau relevant de l’Université Sidi Mohammed Ibn Abdellah, qui sera réalisé sur une superficie de 10 ha avec une enveloppe de l’ordre de 120 millions DH. Le secteur industriel sera renforcé par la création prochaine d’une zone industrielle à Aïn Cheggag sur une superficie de 90 Ha.
 Par ailleurs, le Souverain a procédé au lancement de plusieurs projets sociaux s’inscrivant dans le cadre de l’Initiative nationale pour le développement humain (INDH), pour une valeur globale de 11,45 millions DH. SM le Roi a ainsi procédé à la pose de la première pierre pour la construction d’un Centre de qualification professionnelle des enfants en situation précaire, pour un investissement de l’ordre de 8,4 millions DH. Ce centre comprend quatre ateliers de formation en électricité, menuiserie, soudage et informatique au profit de 100 enfants non scolarisés par an. Dans le même cadre, le Souverain a inauguré le centre d’accueil polyvalent de Sefrou, dont le coût de réalisation s’élève à 2,15 millions DH.  Ce centre permettra l’amélioration des conditions de vie de 120 personnes en situation difficile, notamment les sans-abri, les mendiants et les femmes en situation précaire. SM le Roi s’est également enquis du projet de création du centre Al-Amal pour la formation, le développement et la solidarité, dont le coût de réalisation est évalué à 408.000 DH. Par la suite, le Souverain a procédé à la remise de matériel d’équipement du centre de formation aux premiers soins du bureau provincial du Croissant-Rouge marocain (CRM) à Sefrou. Ce centre, qui vient de recevoir 181.564 DH d’équipements dans le cadre d’un projet INDH, est appelé à former plus de 400 personnes annuellement. SM le Roi a également procédé à la remise de matériel de tissage de tapis à l’association Aïn Cheggag des handicapés, pour une valeur de 315.800 DH.

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *