La nouvelle loi sur l’immigration, qui sera approuvée dans les prochaines semaines, prévoit de faciliter «un retour privilégié» en Espagne pour tout immigré au chômage.

La nouvelle loi sur l’immigration, qui sera approuvée dans les prochaines semaines, prévoit de faciliter «un retour privilégié» en Espagne pour tout immigré au chômage qui opte pour le «programme du retour volontaire» à son pays d’origine, a affirmé, mercredi, la secrétaire d’Etat espagnole à l’Immigration, Anna Terron. Le plan de retour volontaire des immigrés au chômage devait cibler en principe environ 100.000 personnes. Toutefois, seul un nombre limité d’immigrés y ont adhéré en raison des conditions draconiennes qui sont imposées par l’administration d’Espagne notamment la renonciation au permis de résidence et de travail.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *