La parité EUR/USD toujours soutenue

L’euro est soutenu par la découverte de la ricine dans les bâtiments du Sénat américain, par les chiffres décevants annoncés par Challenger et surtout par les anticipations d’un manque de consensus lors du G7 ce week- end. La parité EUR/USD s’échangeait ainsi en fin de séance du mardi à New York à 1,2541 dollar, après avoir flirté avec la barre des 1.2600, contre 1,2422 à New York, lundi soir.
Les chiffres européens sont une nouvelle fois encore largement ignorés, la parité EUR/USD se traitant, ce matin, dans une fourchette réduite de 50 pips. L’indice d’activité Reuters est ressorti à 57,3 en janvier contre un consensus autour de 56.9 et 56,6 en décembre, mais il reste en deçà du pic de trois ans de 57,5 observé en novembre.
La composante des nouveaux contrats a progressé à 57,0 contre 56,9 et celle des anticipations des prestataires a atteint un pic de 22 mois de 71,5 contre 71,0. Comme dans l’industrie, l’emploi ne suit pas et la composante afférente recule à 48,7 contre 49,6 en décembre.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *