La piscine de Ramirez devant le Parlement espagnol

L’affaire de la piscine construite en violation de la loi par le directeur du quotidien espagnol ”El Mundo” à Majorque que nous avions soulevée dans notre édition du 14 septembre 2004 vient de faire l’objet d’une question écrite adressée par un député espagnol au président du gouvernement José Luis Rodriguez Zapatero. Le député du groupe parlementaire Esquerra Républicana, Joan Puig i Dentelle, a présenté vendredi dernier au Congrès des députés (Parlement espagnol) une question écrite adressée au gouvernement espagnol dans laquelle il demande l’ouverture d’une enquête officielle sur cette affaire. « Devant les faits qui indiquent que la piscine propriété de Pedro J Ramirez et Agatha Ruiz de la Prada située dans la Côte dels Pins à l’île de Majorque viole la Loi des Côtes de 1998, en empêchant le passage à pied dans un espace de domaine public ; le gouvernement espagnol a-t-il pris connaissance de la situation légale de cette piscine ? Considère-t-il que sa situation est conforme à la Loi des Côtes de 1998 ? Dans le cas contraire, et en tenant compte du fait que la cession de la piscine a été effectuée par le ministère de l’Environnement en 2001 (sous le gouvernement de José Maria Aznar), le gouvernement pense-t-il prendre des mesures pour réviser cette cession et faire respecter la loi?

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *