La «place privilégiée» du Maroc dans la politique étrangère iranienne

Le Maroc occupe une « place privilégiée » dans la politique étrangère iranienne, a affirmé le premier vice-président iranien, Mohamed Reda Aref. M. Aref, qui recevait, samedi en audience, l’ambassadeur du Maroc à Téhéran, Abdelaziz Bennis, a estimé que pour l’Iran, le Maroc occupe une position de choix dans la région de l’Afrique du Nord, en particulier, et dans le monde arabe et musulman, en général. Le premier vice-président iranien, un poste équivalent à celui de Premier ministre dans le système politique en Iran, s’est félicité du rôle efficace que jouent Téhéran et Rabat dans la défense des causes et de la civilisation islamiques. Le responsable iranien a indiqué que les deux pays sont appelés à promouvoir leur coopération dans tous les domaines, particulièrement en matière de développement scientifique et technique, notant que les relations de coopération économique et commerciale bilatérales demeurent « en deçà du niveau des relations politiques solides existant entre les deux pays et leurs dirigeants ». M. Aref a, en outre, souligné que Rabat et Téhéran disposent d’énormes potentialités pour instaurer les bases d’une coopération globale et complémentaire dans plusieurs secteurs, particulièrement dans les domaines économiques, appelant à la mise en oeuvre des accords et des conventions conclus entre les deux pays.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *