La RAM présélectionnée pour la privatisation de la Cameroon Airlines

Le ministère camerounais de l’Economie et des Finances a annoncé dans un communiqué avoir présélectionné quatre compagnies aériennes internationales dans le cadre de la liquidation-privatisation de la compagnie nationale Cameroon Airlines (Camair). La Royal Air Maroc fait partie des quatre compagnies présélectionnées. Les trois autres compagnies sont : Comair (Afrique du Sud), Kenya Airways (Kenya), et SN Brussels (Belgique).
La compagnie qui remportera l’appel d’offres devrait détenir 51% du capital du successeur de Camair, propriété à 96,4% de l’Etat camerounais. Le reste des parts sera réparti entre des investisseurs privés locaux, l’Etat camerounais et le personnel. Selon les termes de l’appel d’offres, la nouvelle compagnie bénéficiera des droits de trafic dont jouit actuellement la Camair et aura "la liberté complète de choisir ses propres itinéraires, d’arrêter ses programmes et de bâtir la structure de sa flotte".
Le schéma retenu par le Cameroun ressemble à celui suivi par son voisin le Gabon, dont la moribonde compagnie Air Gabon devrait très prochainement disparaître au profit d’une compagnie Air Gabon International, détenue à 51 % par la RAM.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *