La RATC cédée à un consortium franco-marocain

La mairie de Casablanca a cédé après évaluation des offres, jeudi 22 avril en fin d’après-midi, le marché de la RATC (Régie autonome du transport de Casablanca) au groupement Finance.com et la RATP de France.
Bus déglingués, personnel démobilisé, déficits chroniques…La RATC, devenu un gouffre financier, vivait une situation de faillite depuis plusieurs années. Sa reprise par ce consortium permettra de réorganiser l’entreprise et le transport en commun à Casablanca. Reste le problème des transporteurs privés dont la qualité de service laisse beaucoup à désirer.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *