La réforme portuaire en chantier

La réforme portuaire en chantier

Sa Majesté le Roi Mohammed VI a présidé, jeudi à Casablanca, la cérémonie de signature de deux conventions portant sur le secteur du transport et s’est enquis du projet de construction de silos de grains dans les ports de Casablanca et Jorf Lasfar, pour un investissement de 555 millions DH.
Des explications ont été, par la suite, fournies à SM le Roi sur le programme de réforme portuaire qui s’inscrit dans le cadre des efforts visant la mise à niveau de l’économie nationale, en vue de répondre aux exigences du développement et aux engagements découlant des divers accords de libre-échange contractés par le Royaume avec ses partenaires économiques.
Ce programme de réforme permettra d’améliorer la compétitivité des ports marocains, de manière à répondre aux standards internationaux, de doter le secteur portuaire d’un cadre législatif et réglementaire accompagnant les évolutions futures, tout en adaptant l’offre des services portuaires aux besoins du marché.
Par la même occasion, des explications ont été fournies à SM le Roi sur le Master plan de sûreté et de sécurité mis en place au niveau du port de Casablanca et qui répond aux normes et standards internationaux. Le coût global du Master plan de sûreté et de sécurité s’est chiffré à plus de 230 millions DH financé par l’ANP. Les actions entreprises dans la mise en oeuvre de ce dispositif de sécurité sont d’ordres réglementaire, organisationnel et matériel.
En termes d’équipements, l’action a principalement consisté en l’acquisition de 5 scanners pour camions et conteneurs, 11 scanners et 16 portiques rayon X pour l’activité passagers, 40 détecteurs de métaux et de drogue, trois nouveaux radars VTS et un système de télésurveillance composé de 33 caméras.
Au niveau organisationnel, il a été procédé à la refonte des procédures de transit des produits dangereux, du contrôle des accès au port et à ses zones restreintes par badge ainsi qu’à l’unification du commandement Bord Plan d’eau. Enfin, dans le cadre d’une convention de partenariat signée entre l’ANP et la DGSN, le port a bénéficié d’un renforcement des équipes affectées par la police à la sécurité du port avec un effectif supplémentaire constitué de 260 agents de police.
Le Souverain a également suivi des explications sur la construction de silos de grains dans les ports de Casablanca et Jorf Lasfar. Au niveau de Casablanca, ce projet porte sur la construction de silos pour un montant de 345 millions de dirhams permettant la création de 60 emplois directs et la conservation d’environ 2 millions de tonnes de grains annuellement.
Pour ce qui est des silos de Jorf Lasfar, l’opération, qui a nécessité une enveloppe budgétaire de 210 millions de dirhams, permettra de conserver 1,5 million de tonnes de grains par an et de générer 40 emplois directs. Ce projet, qui sera fin prêt en avril 2008, contribuera à économiser 40 millions de dollars de devises.
Par la suite, SM le Roi a présidé la cérémonie de signature de deux conventions. La première porte sur les conditions et modalités de réalisation de l’étude technique de contournement Est de Casablanca et de son raccordement au tracé de la desserte nord du port, en vue de doter le côté Est de la ville d’une liaison directe entre le port et l’autoroute urbaine, de décongestionner les accès actuels du port, d’améliorer la circulation à l’hyper-centre de Casablanca et de créer un réseau rapide pour les poids lourds entre le port et le tronçon urbain de l’autoroute.
La deuxième convention porte sur la réalisation d’une étude de développement de transport urbain ferroviaire au niveau de la wilaya de Casablanca.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *