La solution du Maroc est conforme au principe de l’autodétermination

La solution consensuelle, proposée par le Maroc pour le règlement de la question du Sahara, dans le cadre du respect de son intégrité territoriale, est conforme au principe de l’autodétermination, a affirmé le ministre des Affaires étrangères et de la Coopération, Taïeb Fassi Fihri. La nécessité de chercher une telle solution politique de gagnant-gagnant s’est imposée suite à l’impasse due à l’inapplicabilité d’un référendum, a dit le ministre, qui était l’invité de l’émission «Fi Assamim», diffusée mercredi soir par la chaîne de télévision en langue arabe de la BBC. Les Nations unies sont parvenues, dès l’année 2000, à la conclusion que cette option référendaire était inapplicable du fait des difficultés liées à l’identification des votants potentiels, a dit M. Fassi Fihri.

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *