La sonnette d’alarme du FFD

Dans une résolution générale, rendue publique à la suite de la tenue de sa Commission nationale, le Front des forces démocratiques (FFD) «considère que le pays traverse une réelle crise politique qui menace et handicape le processus d’édification démocratique».
«Cette situation est due aux tentatives de marginalisation des partis politiques dans la scène politique». Cela s’illustre aussi par «l’affaiblissement du caractère politique du gouvernement par le biais du renforcement de son caractère technocratique». Cela «influe de manière négative sur les capacités du pays à faire face aux défis majeurs, tant sur le plan du développement économique que sur le volet social, outre les défis régionaux et mondiaux».

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *