La taxe de circulation entre en vigueur dans le calme à Londres

L’ambitieux système de taxe et de surveillance conçu pour remédier aux embouteillages de Londres est entré en application lundi, apparemment sans anicroches. Le trafic automobile était sensiblement plus faible que d’ordinaire dans plusieurs quartiers durant la matinée, ce qui peut toutefois s’expliquer par le début d’une semaine de vacances scolaires. Les nouvelles mesures en vigueur, fruit de la volonté du maire Ken Livingstone, visent à réduire de 10 % à 15 % le nombre de véhicules en circulation dans le centre de Londres, et de 20 % à 30 % les engorgements que connaît la capitale britannique, où l’on roule en moyenne à moins de 16 km/heure. Entre 07h00 et 18h30, les automobilistes doivent désormais acquitter une taxe de cinq livres (huit dollars) pour entrer en semaine dans la zone délimitée, qui va de Hyde Park à l’ouest à Tower Bridge à l’est, et de St Pancras au nord à Vauxhall au sud de la Tamise. Cycles et motos en sont exemptés. Outre la nouvelle taxe, le système est renforcé par 800 caméras de surveillance disposées en 400 points d’une zone centrale de 21 km2. Elles permettent de contrôler les plaques d’immatriculation des 250.000 véhicules qui parcourent cette zone quotidiennement.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *