La veuve d’El Joumani regagne le Maroc

Mme Sakina Bent Loud, veuve de feu Mohamed Khatri Ould Said El Jouamni, l’une des figures de proue de la défense de la marocanité du Sahara, a regagné dernièrement la mère patrie, après plus de 30 ans de séquestration dans les camps de Tindouf.
Dans une déclaration à 2M, Mme Sakina Bent Loud, qui a retrouvé sa liberté après plus de trois décennies de séquestration, a exprimé sa joie suite à son retour au Maroc, évoquant le développement qu’ont connu les provinces du sud du Royaume.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *