La ville de Saïdia renforce ses infrastructures

La ville de Saïdia renforce ses infrastructures

Sa Majesté le Roi Mohammed VI a procédé samedi au lancement des travaux d’extension de la digue de protection du port de plaisance de la station touristique de Saïdia. Ce projet qui nécessitera une enveloppe de 300 millions DH sera réalisé dans un délai de 13 mois. Il permettra d’éviter l’ensablement du port de plaisance et constituera  un accès au port pour les navires plus de 12m. Il assurera une activité maritime pour les navires tout au long de l’année. Edifié sur une superficie totale de 25 ha (3 bassins), le port de plaisance disposera, après extension, de 1.350 anneaux d’accostage, dont 50 % pour des embarcations de plus de 12 m de longueur et d’un mouillage de 85.000 m2. Troisième important port de plaisance de la Méditerranée en termes de surfaces utiles d’embarcation, ce port a été réalisé avec un budget de 240 MDH. Le Souverain a également suivi des explications sur le projet de la station balnéaire de Saïdia. Les travaux s’achèveront à l’horizon 2013 et ont nécessité un investissement de 12 milliards DH, assuré dans le cadre d’un partenariat entre l’Etat (605 millions DH), le groupe FADESA Maroc (3,7 milliards DH) et autres investisseurs (7,7 milliards DH). Ce projet permettra la création de 48.000 emplois, dont 8.000 directs et prévoit la mise en place, d’un aquaparc, d’un centre de thalassothérapie, d’une clinique, d’un centre de sports, d’une salle de cinéma, ainsi que d’autres espaces de divertissement dans les zones d’activités commerciales et de loisirs. La station «Mediterrania Saïdia» prévoit la construction, entre autres, d’hôtels, de résidences touristiques, de logements, de villas, de terrains de golf de 18 trous chacun et d’un port de plaisance. Par ailleurs, le Souverain s’est enquis, samedi, du projet de renforcement de l’alimentation en eau potable de Saïdia et du complexe touristique de cette ville pour un montant de 251 millions DH.
D’un coût de 200 MDH, le projet d’alimentation en eau potable du complexe touristique comporte l’extension de la station de traitement de Berkane pour un débit de 260 litres/seconde, la pose de canalisations d’eau d’une longueur de 32 km, ainsi que la construction d’un réservoir de 1.000 m3 de capacité. Concernant le projet de renforcement de l’alimentation en eau potable de la ville de Saïdia et du complexe touristique, il concerne la pose d’une canalisation d’eau de 21 km et la construction d’un réservoir surélevé d’une capacité de 500 m3. Nécessitant un financement de 51 MDH, ce projet permettra la satisfaction des besoins d’une population locale de 4.500 habitants et de plus de 100.000 habitants durant la période d’estivage. Le Souverain s’est également enquis à Saïdia, du projet d’habitat intégré «Trifa» pour le relogement des habitants des bidonvilles de la ville de Saïdia, pour un coût global de 120 millions DH. Ce projet bénéficiera à environ 451 ménages des quartiers «douar Tanja» et «douar Tétouan».  SM le Roi a aussi procédé, samedi, à l’inauguration de la route non classée reliant Kariat Arekmane et Zaio (province de Nador), réalisée sur une longueur de 19 km avec un budget de 13,3 millions DH. Réalisée en 12 mois, cette route permettra de désenclaver les douars relevant de ces deux communes, de faciliter l’accessibilité aux établissements publics et de réduire de 58 à 33 km la distance entre Zaio et Kariat Arekmane. Cette infrastructure routière s’inscrit dans le cadre du deuxième Programme national des routes rurales (PNRR II) qui a consacré à la province de Nador des crédits de l’ordre de 273 MDH pour la construction et l’aménagement de plus de 346 km de routes durant la période 2005-02012.Ce programme prévoit notamment la construction de la route non classée reliant Dar Kebdani-Tirhabine sur une longueur de 16 km avec un coût de 11,4 MDH, la construction de la route non classée reliant Boudinar-Sidi Driss sur une longueur de 11,5 km avec des crédits de l’ordre de 11 MDH et l’aménagement de la route non classée reliant M’hajer-Sidi Hssaine sur une longueur de 18 km avec un coût de 19 MDH. A cette occasion, le Souverain s’est enquis du projet de construction de la route contournant la ville de Nador et qui sera réalisée sur une longueur de 17 km, pour un coût de 180 MDH. Des travaux sont également en cours pour la construction et l’aménagement de 57 km de routes et la construction d’ouvrages d’art avec un coût global de 88 MDH.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *