La violence à l’égard des femmes débattue à Marrakech

Les travaux d’une session de formation au profit des intervenants dans le domaine de la lutte contre la violence à l’égard des femmes (lCVF) se sont ouverts, mercredi soir à Marrakech, avec la participation de près de 40 bénéficiaires et de représentants de certaines associations et centres actifs en matière d’accueil et d’orientation des femmes victimes de la violence.
Initiée par le ministère chargé de la condition féminine, de la protection de la famille et de l’enfance et de l’insertion des handicapés, cette session s’inscrit dans le cadre de l’application du projet du genre social et de développement dans la région de Marrakech et des dispositions contenues dans le projet de la stratégie nationale de lutte contre la violence à l’encontre des femmes.
Le projet de stratégie nationale de lutte contre la violence à l’égard des femmes porte notamment sur l’amendement de certains textes législatifs, la prise en charge des femmes victimes de la violence, l’éducation, la sensibilisation, la communication, la formation des ressources humaines, la promotion de la recherche et le développement du partenariat.
La session ambitionne de dynamiser les propositions présentées par des potentialités régionales lors des différentes activités initiées par le ministère dans le cadre de l’application du projet du genre social et de développement dans la région de Marrakech. Elle se propose également de renforcer la décentralisation, consacrer une politique régionale visant à associer les potentialités dans l’élaboration de conceptions et de mesures pratiques destinées à promouvoir le statut de la femme en prenant en considération les spécificités de chaque région.

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *