L’administration des douanes cherche l’apaisement

Du nouveau dans le procès opposant l’administration des douanes à l’association douanière marocaine. Comme révélé dans ALM n° 667 du 24 juin, l’association a intenté un procès à son administration de tutelle devant le tribunal administratif de Casablanca. Le motif invoqué : décision arbitraire de mutation des membres de l’association. De source proche du dossier, la responsable des ressources et de la programmation, en charge du conflit, a été contrainte au congé forcé. Le dossier relève désormais de Larbi Belbachir, directeur régional des douanes à Nador. Homme de dialogue et de consensus, M. Belbachir s’est aussitôt réuni avec les agents qui ont intenté un procès contre l’administration des douanes. Le dialogue se voulait direct. Les discussions sont en cours. Un règlement à l’amiable est en vue.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *