L’affaire de l’«Engerix-B» de nouveau reportée

Le dernier round d’un combat judiciaire qui a opposé, plus de cinq ans, Achraf Diwane et le laboratoire pharmaceutique SmithKline Beecham vient d’être de nouveau reporté.
Le Tribunal de première instance d’El-Fida Derb Soltane devait trancher, hier matin, si seulement le Pr. Saïd Louahlia était à l’heure. En fait, le rapport de cet expert a été clair et net, en affirmant qu’un lien de causalité existe, bel et bien, entre l’injection du vaccin contre l’hépatite B, l’«Engerix-B», et la tétraplégie de cet enfant, âgé de près de 7 ans. Le Pr. Saïd Louahlia, qui venait d’arriver, hier matin, des Etats-Unis d’Amérique, est venue au tribunal avec près d’une heure de retard. Chose qui a poussé le juge a fixé un autre rendez-vous pour le 19 septembre prochain.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *