L’Algérie et les séparatistes entravent la mission de Guterres

La persistance de l’Algérie et des séparatistes dans leur refus de recenser les populations des camps de Tindouf entrave la mission du Haut commissaire des Nations unies pour les réfugiés, Antonio Guterres, en visite actuellement dans la région, a souligné Ahmedou Ould Souilem. Il  a dénoncé la tendance de l’Algérie et des séparatistes à gonfler délibérément le nombre des populations séquestrées dans les camps de Tindouf rappelant que le «Polisario» avance le chiffre de 160.000, alors que leur nombre exact ne dépasse guère 50.000.

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *