L’Alliance de la gauche démocratique boycotte les réunions de l’Intérieur.

L’Alliance de la gauche démocratique (AGD), regroupant le PSU, le PADS et le CNI, continue de boycotter les réunions du ministère de l’Intérieur destinées à la préparation des lois électorales. L’AGD n’a pas pris part, mercredi 20 juillet, aux réunions qui devaient avoir lieu tout au long de la journée entre les partis politiques et le ministère de l’Intérieur. Ces réunions étaient destinées à examiner les propositions du département de Taib Cherkaoui à propos de la réforme du Code électoral. «Nous refusons catégoriquement que le ministère de l’Intérieur continue de veiller sur le déroulement des élections. Aussi, nous ne prenons pas part à ces réunions car nos remarques et propositions ne sont jamais prises en considération», souligne Abdeslam Laâziz, secrétaire général du CNI, dans une déclaration à ALM. Les partis de l’AGD ont, par ailleurs, élaboré leurs remarques à propos des projets de lois sur les partis politiques et sur l’observation des élections.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *