Lancement de plusieurs projets de développement agricole dans le Tadla-Azilal

Lancement de plusieurs projets de développement agricole dans le Tadla-Azilal

Sa Majesté le Roi Mohammed VI a lancé, mercredi dans la ville de Souk Sebt (26 km de Beni Mellal), les travaux d’équipement de la première partie de la zone réservée aux artisans et s’est enquis de plusieurs projets de mise à niveau urbaine et d’alimentation en eau potable dans la ville. Le projet de construction d’un village des artisans  a nécessité une enveloppe d’environ 10,331 millions DH. D’une durée de réalisation de 18 mois, ce projet consiste en l’équipement d’une zone d’activités professionnelles sur une superficie de 6 ha qui bénéficiera à 239 artisans, dont 8 femmes. Il vise l’organisation des artisans et l’amélioration de leurs revenus, le développement des métiers d’artisanat et de services, la promotion des investissements dans le secteur, la lutte contre l’installation anarchique des activités artisanales, la protection de l’environnement et la préservation de l’esthétique de la ville.
Le Souverain s’est enquis du programme social de généralisation de raccordements individuels d’eau potable dans le centre de Souk Sebt. D’un coût d’investissement de 11,65 millions DH, ce projet a pour objectif la généralisation, à l’horizon 2010, de la couverture par branchement individuel d’eau potable à 85% contre 44% actuellement.
Le programme, qui s’achèvera en 2010, porte sur la réalisation d’environ 12 km de réseau d’eau potable et le raccordement de 3320 ménages au réseau d’eau potable (16 quartiers périurbains). Le projet, qui fait partie d’un vaste programme mis en place par la Radeet, a nécessité une enveloppe de 112,86 millions DH.  Le programme bénéficiera au total à 10.500 ménages répartis sur Beni Mellal, Fkih Ben Salah, Kasbat Tadla et Souk Sebt. Par la suite, SM le Roi a suivi des explications sur l’opération « Beni Moussa » de recasement des bidonvilles du centre de Souk Sebt, dont la réalisation est confiée au groupe d’aménagement Al-Omrane. Le coût de cette opération, qui couvre une assiette foncière de 7 ha, est de 31 millions DH. Ce projet permettra d’éradiquer l’habitat insalubre dans la ville à l’horizon 2009 et profitera à une population de 6.000 personnes, dont 2.750 habitants de bidonvilles. Par ailleurs, le Souverain a lancé, dans la commune de Sidi Hammadi (Souk Sebt-province de Beni Mellal), l’opération d’entretien du réseau d’irrigation de Beni Mellal et s’est enquis  de plusieurs projets de développement agricole dans la région. Cette opération a nécessité un coût global  de 132 millions DH. Elle concerne un réseau de 2637 km en grande hydraulique et 756 km dans la petite et moyenne hydrauliques. L’opération en question prévoit aussi le lancement d’une étude de reconversion des modes d’irrigations traditionnel en système localisé, pour une enveloppe budgétaire de 6,56 millions DH.  Par la suite, des explications ont été fournies au Souverain sur le projet de Centre d’élevage des génisses dont la réalisation nécessitera une enveloppe budgétaire de l’ordre de 15,47 millions DH. Ce centre est destiné à la production des génisses de races pures de haute valeur génétique et permettra de remédier aux contraintes que connaît la filière, dont la dépendance de l’importation des génisses et le faible taux de couverture en insémination artificielle.
Pour promouvoir l’investissement dans l’industrie laitière, la société Centrale laitière de Fkih Ben Saleh a présenté à cette occasion une nouvelle tour de séchage du lait, la plus grande dans la région Moyen Orient-Afrique du Nord. En outre, la région bénéficiera d’un projet oléicole. Ce plan vise l’extension des superficies pour atteindre un million d’hectares à l’horizon 2010 au niveau national et 64.000 ha au plan régional.

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *