Lancement de projets sociaux à Taza

Au siège de l’Association musulmane de bienfaisance de Taza, SM le Roi a procédé au lancement des travaux de réalisation d’un foyer de jeunes filles, de réhabilitation du pavillon garçons, de construction de deux centres de formation des jeunes filles à Taza et à Béni Lent et de construction de deux centres d’accueil pour personnes âgées à Taza et Guercif.
 Le Foyer de jeunes filles, construit sur un terrain appartenant à l’Association musulmane de bienfaisance de Taza qui en assurera aussi la gestion, vise à apporter un soutien à la scolarisation des jeunes filles issues de familles nécessiteuses et particulièrement du milieu rural, afin de leur assurer un environnement approprié pour la poursuite de leurs études et contribuer ainsi à la lutte contre la déperdition scolaire. Il disposera d’une capacité de 78 lits répartis entre 13 chambres auxquels s’ajouteront un réfectoire, une cuisine, un dépôt, une chambre froide, une salle de lecture, une administration, des sanitaires et des douches. Son coût de réalisation est de 2,5 millions de dirhams, entièrement pris en charge par la Fondation Mohammed V pour la solidarité. La réhabilitation et l’extension du pavillon garçons (Dar Talib) s’inscrivent dans la même logique de contribution dans la lutte contre la déperdition scolaire. La réhabilitation et l’extension permettront à Dar Talib de disposer de 56 lits supplémentaires dans le cadre d’un étage nouveau de 550 m2, pour offrir une capacité finale totalement réaménagée et équipée de 256 lits. Le coût de cette opération s’élève à près de 2,3 millions de dirhams entièrement financés par la Fondation Mohammed V pour la solidarité.
Les deux centres de formation des jeunes filles à Taza et à la commune rurale de Béni Lent sont destinés à la valorisation des employées de maison par la formation aux arts ménagers et l’alphabétisation. SM le Roi Mohammed VI a également effectué une visite au centre d’hémodialyse situé à l’hôpital Ibn Baja de la ville de Taza, où le Souverain a procédé au lancement des travaux d’extension de cette unité médicale. À cette occasion, le Souverain a donné le coup d’envoi pour la réalisation d’un centre commercial dont les ressources seront affectées à l’Association d’aide des malades atteints d’insuffisance rénale, gestionnaire du centre. À son arrivée, des explications ont été fournies au Souverain sur ce centre qui a été fondé en 2001 en vue de satisfaire les besoins des malades atteints d’insuffisance rénale au niveau de la province de Taza. Ce centre d’hémodialyse a été réalisé à la faveur de la générosité de bienfaiteurs organisés au sein de l’Association provinciale pour l’aide aux malades atteints d’insuffisance rénale, avec le concours du ministère de la Santé, de l’autorité provinciale, de l’Agence pour la promotion et le développement économique des provinces du nord, de l’assemblée provinciale, de la communauté urbaine de Taza, des communes urbaines et rurales et du conseil de l’action sociale et culturelle. La réalisation de cette unité médicale, la première du genre dans la province, a nécessité une enveloppe de plus de 3 millions DH.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *