L’ANRT rend son arbitrage dans le dossier de l’interconnexion

La déception du second opérateur des télécommunications Méditelecom est grande. L’Agence nationale de régulation des télécommunications (ANRT) a rendu son arbitrage, le vendredi 31 janvier 2004, à 17h, au sujet des tarifs d’interconnexion pour l’acheminement des appels à l’international.
Le nouveau tarif a été fixé à 1,60DH/min, contre 2 DH/min actuellement mais pas à la hauteur de 1 DH/min comme demandé par Méditelecom. Ce niveau n’est pas encourageant. Le manque à gagner pur Méditelecom est estimé à près de 200 millions de DH.
Aussi, l’ANRT devrait livrer le catalogue des tarifs d’interconnexion. La dernière mouture doit être connue de tous avant le lancement de l’appel d’offres, ce janvier, pour ne pas condamner la libéralisation. La dernière tentative d’ouvrir le secteur en 2002 a échoué. Aucun prétendant ne s’est porté candidat à l’exploitation de la licence fixe. Les proches du dossier sont unanimes: les tarifs de l’interconnexion étaient l’inconnue de l’équation. L’Agence de régulation ne pouvait commettre la même erreur deux fois de suite.
Reste à connaître, à la lumière de ces décisions, les intentions de Méditelecom, qui affichait son intention de postuler pour les trois licences ?

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *