L’Arabie saoudite et la Russie pour la stabilité des cours du brut

L’Arabie saoudite et la Russie, les deux premiers exportateurs de brut au monde, se sont prononcées dimanche pour la stabilité des cours et souligné la nécessité de leur maintien sous la barre des 28 dollars, selon l’agence officielle saoudienne SPA et une source russe. Lors d’une entrevue à Ryad, le ministre saoudien du pétrole, Ali Al-Nouaïmi, et le ministre russe de l’Energie, Igor Ioussoufov, ont souligné « la nécessité de rétablir la stabilité des cours et de s’assurer qu’ils n’augmentent pas à un niveau qui pourrait avoir un impact négatif sur la croissance économique mondial », a affirmé SPA. Dans une allusion à une possible augmentation de la production des principaux exportateurs, qu’ils soient membres de l’Organisation des pays exportateurs de pétrole (Opep) ou non, un membre de la délégation russe, accompagnant M. Ioussoufov à Ryad, a affirmé que Moscou et Ryad étaient favorables à la mise en oeuvre de « mesures » pour ramener les prix sous la barre des 28 dollars le baril.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *