L’arroseur arrosé…

Mohamed Fahim, député-maire istiqlalien de Aïn Chock à Casablanca, a porté plainte, lundi 6 janvier, auprès du commissariat de police de la même circonscription. Objet de la plainte : la bagatelle de 3 millions de Dhs en liquide aurait été dérobée dans la chambre à coucher du plaignant qui habite dans une maison en dur à Douar Laâtour en Californie à Casablanca. Ce quartier, ceinturé de bidonvilles et d’habitations informelles, est situé sur le territoire de la commune dont M. Fahim est président !
L’élu, apparemment très proche des petites gens “d’en bas“ puisqu’il loge à côté d’eux, soupçonne les bonnes qui travaillent chez lui d’être les auteurs de ce vol.
Mais que fait une telle somme d’argent cash dans le domicile de l’élu ? C’est la question la plus importante qui vient d’emblée à l’esprit. Réponse de l’intéressé aux enquêteurs : “ mon père devrait accomplir le rite de la Omra pendant le mois de Ramadan dernier. Alors, il m’a confié cet argent. Au cas où il aurait été rappelé à Dieu dans la terre sainte, il m’a demandé de partager cet héritage entre mes frères“. Une histoire à dormir debout. Bien sûr, la police n’en croit pas un mot, qui soupçonne plutôt une origine douteuse… Pas besoin en effet d’être un grand clerc pour deviner…
Les autorités judiciaires et financières du pays sont appelées à se mêler à leur tour de cette sombre affaire qui mérite d’être donnée en exemple. À suivre…

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *