L’autorité locale s’en prend à Bachko

Est-ce l’effet du discours Royal du trône qui a fait endosser la responsabilité de la prolifération des bidonvilles à l’autorité locale et aux élus communaux ? En tout cas, les habitants du bidonville de Bachko à Casablanca ont été surpris ce week-end par la réaction musclée des autorités locales. Celles-ci ont dépêché des Mokhaznis sur les lieux pour les déloger. Des baraques ont été même détruites et certaines familles, entre colère et affolement, accouraient dans tous les sens pour récupérer leurs affaires sous les amas de tôle et de débris. Les autorités locales ont-elles le droit de s’en prendre de manière aussi violente à des constructions fussent-elles anarchiques sans proposer au préalable une solution de rechange (recasement) aux familles concernées ? Plusieurs opérations de relogement en faveur de Douar Bachko ont été réalisées au cours de ces dernières années, mais elles ont rarement profité aux foyers indiqués.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *