L’Autorité palestinienne gèle la libération d’activistes du jihad islamique

L’Autorité palestinienne a gelé une opération de libération d’activistes du Jihad islamique emprisonnés à Jéricho par crainte d’une attaque israélienne contre la ville, ont indiqué dimanche des  sources palestiniennes. Selon le porte-parole du Jihad islamique pour la Cisjordanie, Khader Adnane, l’Autorité palestinienne a interrompu la libération de tous les prisonniers du Jihad islamique, par peur que les Israéliens attaquent Jéricho. "Cela va à l’encontre de l’arrangement conclu entre notre direction et le président de l’Autorité palestinienne Mahmoud Abbas, alias Abou Mazen", a ajouté M. Adnane. Samedi, le Jihad islamique avait annoncé que M. Abbas avait donné son feu vert à la libération de neuf de ces activistes emprisonnés à Jéricho depuis leur arrestation à la suite d’une opération perpétrée le 25 février à Tel-Aviv,  qui avait coûté la vie à cinq Israéliens. Selon des sources palestiniennes, trois activistes de ce groupe ont été effectivement relâchés et sept autres restaient emprisonnés dimanche à Jéricho.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *